Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Verts Délires

Blog jardin

Publié le par Gisou
Publié dans : #Roses
Bon, il va falloir que je m'y colle !

Créer un blog sur le jardin... Mais qu'est-ce qui m'a pris ?!? Comment on fait ? Ca fait un moment que l'idée me trotte dans la tête, et me voilà au pied du mur... Que vais-je pouvoir écrire, et surtout montrer de mon petit (vraiment petit) paradis ?

Sans compter que je ne suis pas une vedette pour la photo non plus... Celles qui me réussissent le mieux pour l'instant, ce sont celles de mes roses. Je vais donc commencer par là. J'en ai essayé plein, des roses, des anciennes d'abord, remontantes bien sûr, et surtout dotées d'une santé à toute épreuve. Pas le temps de bichonner des trucs maigrichons et poussifs qu'il faut traiter à tout va pour les maintenir à flots... Si j'ose dire... Des modernes aussi, ou des nouveautés aux allures rétro.... Et des botaniques.

Au bout du compte, j'en ai gardé une dizaine dont je suis satisfaite et qui ne nécéssitent pas qu'on soit constamment à leur chevet.

Comme 'Roseraie de l'Haye', un hybride de Rugosa bien costaud. Elles doivent l'être ici, le jardin est très exposé aux vents d'ouest souvent terribles, au soleil qui tape fort en été, à l'humidité hivernale... J'aime son feuillage gaufré qui prend à l'automne des couleurs banane, ses fleurs magenta chiffonnées, sa stature imposante qui le destine à s'intégrer dans ma haie d'arbustes variés. Ses gros fruits ronds et rouges aussi, même s'ils ne durent pas très longtemps. Bref, un rosier sans soucis, qui ne connait pas les maladies (obtenteur : Cochet-Cochet en 1901).






Un autre que j'aime bien, c'est 'Gruss an Aachen', ce qui signifie 'Salut à Aix la Chapelle'... Quel nom saugrenu pour un si joli rosier ! C'est un hybride de thé, obtenu en 1909 par Geduldig (Mr Patient...). Je suis toujours étonnée par la taille de ses fleurs, vraiment énormes pour un si petit rosier, qui culmine chez moi à 50 cm environ, et qui fleurit sans relâche, par vagues tout au long de la belle saison. Parfum léger. Une petite tendance au marsonia mais sans conséquence, plus volontaire que lui, y a pas ! Et il résiste parfaitement à la froidure de nos hivers alsaciens, mais demande du soleil, beaucoup de soleil.







Je poursuis avec quelques autres, certaines sont là depuis quelques années, d'autres ont rejoint le jardin très récemment.
                                


Rhapsody in Blue, planté en novembre 2011.
Rosier moderne très sain et florifère. J'ai un faible pour les roses dans les tons bleutés, violacés... La couleur change suivant la période, le moment de la journée. La plupart du temps elle adopte des tons très violets, mais peut aussi paraître lie-de-vin comme dans la photo ci-contre. Obtenue par Franck R. Cowlishaw en 1999.
Parfum épicé.







Ghislaine de Féligonde, une authentique vieille rose du début du siècle dernier (hybride de multiflora, Turbat, 1916).
Bien qu'elle ne remonte pas beaucoup (juste quelques fleurettes éparses en septembre), j'aurais du mal à m'en passer, tant elle est attachante avec ses bouquets de boutons abricot qui s'épanouissent crème. Curieusement, cette année, ses fleurs sont d'un coloris plus soutenu, sans que je parvienne à me l'expliquer... Peut-être le froid très rude du mois de février (2 semaines à -15° et plus). J'ai d'ailleurs du tailler assez sévèrement le bois endommagé par le froid. Elle peut, contre un support ou une façade, atteindre des dimensions impressionnantes, mais ici je l'utilise comme arbuste libre et elle ne dépasse pas 2m de haut. Elle n'a presque pas d'épines.



Un autre de mes chouchous, c'est Golden Wings, un des premiers rosiers plantés ici. Il se pare du printemps à l'automne de grandes fleurs simples jaune pâle, posées comme des papillons sur un buisson robuste. Il est installé au nord, la mi-ombre sied en effet mieux à son teint délicat. Il atteint 1m50 et fait un joli duo avec la verveine de Buenos Aires qui se ressème un peu partout (obtenteur : Sheperd en 1953).



Une petite dernière dont j'ai oublié le nom, elle provient des roseraies Guillot, peut-être quelqu'un la connait-il ? C'est un petit buisson plus large que haut, qui épanouit sans cesse de mignonnes fleurs doubles, façonnées à l'ancienne, d'un coloris rose vif qui lui va à merveille, devenant plus pâle au fil des jours...









Commenter cet article

linette 22/03/2014 17:47

coucou un vrai bonheur tes pages
je reviendrais
je suis débutante au jardin et je viens tout juste de créer mon blog jardin
linette

Gisou 23/03/2014 00:25

Bonjour Linette, merci pour ta visite, je file voir ton blog, reviens quand tu veux ! À bientôt !

Greg 01/06/2013 22:21

Coucou Gisou,
Je viens de passer un peu plus d'1h à lire ton blog. J'adore ta façon d'écrire ton jardin, tu fais de très belles photos... Tu m'as appris qu'il fallait mieux garder les fleurs de la Spirée goldflame car l'hiver, c'est superbe quand ça gèle (et moi, je taille toutes les fleurs mortes)... Ton cornus kousa Nicole est superbe... Tes Ancolies, j'en suis fan! Tu n'as peut-être pas eu Nora Barlow, mais au final tu as eu une belle surprise je trouve. La substitution est magnifique. Au passage, j'ai planté 2 pieds de Nora Barlow cette année. Ils sont encore petits, mais peut-être que l'année prochaine ils seront généreux en graines ;)
Merci pour cette heure de plaisir! Evidemment, je t'ai ajoutée dans les favoris de mon blog...!
A très vite, ici ou ailleurs
Greg

Gisou 03/06/2013 21:03

Non, pas instit... Mais j'aime beaucoup lire en effet, même si le temps manque à présent.
"C'est très tentant" ? En voilà une réponse !?! Lol ! C'est un oui ou un non ? T'inquiète, quelle que soit la réponse, je ne serais pas vexée, sinon je n'aurais pas proposé... Si c'est un oui, envoie-moi tes coordonnées par mail, ça te va ? Expédition début de semaine prochaine.
Bonne soirée, à bientôt !

Greg 02/06/2013 21:46

Ne rougis pas voyons! Il faut savoir prendre les compliments quand ils tombent. C'est bon pour le moral! Je me suis même demandé si tu n'étais pas instit' pour écrire comme ça. Ou bien livrovore... ;)
Pour cette année, je vais suivre ton conseil et garder toutes les fleurs des spirées, surement des asters aussi... histoire de voir ce que ça va donner ici l'hiver prochain.
Quant au cornus kousa... c'est très tentant tant les fleurs sont belles!!
Bonne soirée également,
A bientôt!

Gisou 02/06/2013 21:37

Bonsoir Greg, merci pour ta visite.
Waouh ! Je vais piquer un fard devant une telle avalanche de compliments !
Je ne coupe jamais les fleurs fanées à l'automne, certaines sont très belles sous le givre (ou la glace !). Si tu veux un jeune cornus kousa, il m'en reste...
Bonne soirée, à bientôt !

Françoise 06/03/2013 21:31

Franchement ! pour une débutante et pour quelqu'un qui se dit photographe de moyenne dimension ! tu présentes rudement bien tes rosiers..
Je viens d'acheter Ghislaine de F... Chez certains elle remonte bien et moins chez d'autres à ce que j'ai lu... Bon.. je vais la mettre non loin des Buff Beauty.. il me semble qu'ils sont dans les mêmes gammes de couleurs..

Gisou 09/03/2013 09:49

Merci Françoise, je suis très heureuse de te lire ici. Les roses sont des fleurs photogéniques, je n'y suis pour rien... Et en ce qui concerne Ghislaine de Féligonde, remontante ou pas, c'est un rosier incontournable et si attendrissant qu'on lui pardonne de refleurir de façon capricieuse. Il a juste besoin de temps pour donner le meilleur de lui-même. Comme beaucoup de roses....